Grace a Erwelyn, rencontrez Albert Robida.

 Jules Verne n’est pas le seul auteur a avoir voulue anticipé le futur au XIX siècle. Albert Robida, moins connus que l’auteur de « La terre a la lune », a réalisé une oeuvre très riche et originale.

Erwelyn nous fait partager son oeuvre et sa pensée dan un blog dédié a cet auteur injustement méconnu. Ses dessins ont notamment inspirés les magnifiques illustrations des villes du futur (a vapeur) de Discovery Arcade à Disneyland Paris, dont je suis un admirateur, comme par exemple ces visions de Denver et Chicago dans le style Robida.

Publicités
Published in: on mai 12, 2008 at 10:49  Comments (1)  

The URI to TrackBack this entry is: https://fredericsierra.wordpress.com/2008/05/12/grace-a-erwelyn-rencontrez-albert-robida/trackback/

RSS feed for comments on this post.

One CommentLaisser un commentaire

  1. Génial, merci pour l’article. Pour l’instant, je n’ai pas encore trop développé les influences que Robida amène dans le steampunk. Le blog va se d éveloppé petit à petit et viendra évidemmant à parler de ce genre que j’affectionne comme toi tout particulièrement.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :