Photos avant le show…

Voici une mise en image d’ Anne-Laure Jacquart réalisé autour du 41eme congré de l’illusion  à Angers.  Diaporama.

Publicités
Published in: on novembre 27, 2007 at 2:36  Comments (1)  

Ouverture du film « The Hanted Mansion »

 La meilleur partie de ce film (d’un ensemble passable)  inspiré de l’attrction des parcs Disney dans le monde. C’est un veritable petit court metrage chargé d’une ambiance fantastique baroque comme dans « The Phantom Of The Opera« .

Published in: on novembre 27, 2007 at 11:22  Laisser un commentaire  

Les poètes punk Dyonisos activent la vapeur de « La Mecanique du coeur »!

Musicalement superbe cette album en forme de conte pèche un peu par ses thèmes trop potaches. Mais bon de vrai artiste comme Alain Bashung , Jean Rochefort y font de brève mais appréciable participation (de meme que des slams « Timburtonien » de Grand Corps malade!). La poésie folle de Dyonisos toujour aussi déconcertante et amusante, ici  tombe souvent dans la facilité, là où Bashung justement a une poésie délirante bien plus riche comme dans « L’Imprudence » (un supebe album sombre que je vous recommande). La Mecanique du coeur est un bon album tout de même car les mélodies sont fortes et très bien arrangées.

Cela me rapelle l’album « Alice & June » d’Indochine dons les mélodies sont superbes mais dons les paroles sont parfois si crue qu’elles en deviennent inodible.

Published in: on novembre 24, 2007 at 4:56  Laisser un commentaire  

Stardust: pour Noel suivez l’étoile!

Beaucoup de film fantastique traitant du merveilleux sortent en cette fin d’année.  Je suis loin de les avoir tous vu (certain ne sont pas encore sortie du reste) mais je peu vous dire que celui-ci est bon. Il y règne une vrais poésie et il est très drôle. Certain effet visuel comme l’arrivée de l’étoile vous ferrons l’effet d’une attraction foraine! Une histoire pour les yeux, le coeur et la tête. Suivez l’étoile! 

Published in: on novembre 22, 2007 at 1:25  Laisser un commentaire  

L’homme sans âge.

Comment faire de la métaphysique sur l’origine du langage? En passant par le fantastique bien sur! Et sur ce point je trouve cette oeuvre très réussi. Francis Ford Coppola nous propose un très beau film. Traité d’un tel sujet, en général conscrit aux université où l’on enseigne les travaux de Mircéa Eliade, n’est pas facile. Certes certain spectateur pourrons trouver des longueur, mais dans l’ensemble l’intrigue , même intellectualisé, reste prenante.

Seul le genre fantastique permet de voyager dans les concept et les idées tout en s’inscrivant dans quelque chose de palpable, dont peut faire l’expérience. Ce film en est une bonne illustration me semble-t-il.

Published in: on novembre 22, 2007 at 1:08  Laisser un commentaire